Reportage photo réalisé en 2005 dans le cadre d'un projet associatif Tilapoti

 

« Tilapoti » : réseau de structures et d’individus œuvrant à faire connaitre les cultures tammari.

Les Bétammaribé (pluriel d’Otammari), originaires de la légendaire ville de Dinaaba (Burkina Faso), sont implantés au Bénin dans la région de l’Atacora, et au Togo où on les appelle Tamberma.
Chasseurs, éleveurs, agriculteurs, ils sont surtout connus pour leurs talents de bâtisseurs.Otammari signifie d’ailleurs « Bon maçon de la terre ». L’architecture qui les caractérise concentre tous ses principes dans les habitations traditionnelles, les Tatas, véritables reflets de l’agencement du monde et des structures sociales.

Le peuple Otammari, fier de ses traditions, a su préserver l’intégrité de son patrimoine malgré les aléas de l’histoire et les difficultés actuelles.Ses coutumes rituelles et sociales risquent néanmoins de disparaître totalement: exode rural, modernisation de la vie, adaptation à l’économie libérale… L’urgence avérée de ce constat fonde notre démarche.. Conscients qu’une culture figée est une culture morte, nous souhaitons préserver les cultures tammari en les inscrivant dans le présent : tous nos projets gardent cet objectif en vue et la transmission des traditions est une priorité dans la mesure où elle offre une réponse aux contingences sociales de ce début de siècles.